Bienvenue aux petits poucets

Ce blog propose de courts billets en rapport avec l'astrologie des astéroïdes.
Son objectif est de les faire découvrir, ensuite de faire circuler l'information disponible, et de renvoyer vers des liens ou des publications qui en parlent...

Le Gravier Cosmique
fait partie de la constellation de L'OEIL D'HOROS, mon site personnel d'astrologie

mardi 8 mai 2012

Nessus 7066 et les centaures

Il est temps à présent de verser quelques pièces au dossier de Nessus afin d'en savoir davantage au sujet de sa découverte, des circonstances qui l'entouraient et de découvrir quelques interprétations déjà posées à son sujet.

Nessus a été découvert par David L. Rabinovitz, à Kitt Peak (Arizona), le 26 avril 1993 alors qu'il travaillait sur le programme Spacewatch. Il s'agit d'un petit corps de glace qui appartient à la catégorie astronomique des centaures.

C'est le second astéroïde centaure découvert par Rabinovitz (le premier était Pholus), mais le 3e après Chiron. L'annonce officielle de sa découverte s'est faite le 13 mai de la même année, et il a reçu la désignation provisoire 1993HA2. Son diamètre est approximativement d'une soixantaine de kilomètres.

Orbite
Nessus a une période orbitale de 122,4 ans. Son excentricité est de 0,52 et il a une forte inclinaison sur l'écliptique de 15,6°.
Au périhélie fin Balance, il s'approche nettement plus près du Soleil qu'Uranus, tandis qu'à l'aphélie, il va bien au delà de l'orbite de Neptune. Les orbites des centaures sont instables car les planètes géantes y causent des perturbations.

Du Taureau au Scorpion, Nessus transite au dessus de l'écliptique, du Scorpion au Taureau, en dessous.

Visualisation de l'orbite de Nessus d'après le Centaur Research Project - 07 mai 2012

Nom
Le nom qu'a reçu Nessus représente une rupture intéressante dans la tradition. Trois astrologues (un américain et deux allemands) étudiaient séparément 1993HA2 pour découvrir s'il présentait une quelconque pertinence astrologique. Il s'agissait de Zane B. Stein, Dieter Koch et Robert Von Heeren. En avril 1995, sans concertation préalable, ils écrivirent tous des courriers aux astronomes David Rabinovitz, Alan Stern, Jim Scotti et Brian Marsden pour leur suggérer de donner lui donner le nom du centaure mythologique Nessus.

Les premières réponses qu'ils recevirent leur rappelaient la règle établie par l'Union astronomique internationale, à savoir que les découvreurs seuls détenaient le privilège de proposer un nom pour leur découverte, et que les objets en résonance avec Neptune devaient recevoir des noms de déités régissant les "mondes souterrains", tandis que les objets de Kuiper plus éloignés recevaient le noms de "dieux créateurs". (source principale : fiche Nessus Wikipedia GB)

Cependant, peut-être en raison la synchronicité cohérente de leurs trois courriers, l'Union astronomique finit par valider la proposition en avril 1997 (moins de deux ans après les premiers contacts), ce qui représentait un cas inédit où des astrologues ont pu influer sur le nom de nouveaux astres. Zane Stein relate sur son site (en anglais) l'intégralité de cet épisode, et comment la liste de suggestions de noms de centaures (Nessus n'était pas le seul) a ensuite été remise à contribution les années qui ont suivi, pour baptiser d'autres découvertes, avec encore le même genre de consensus dans leurs propositions.

Découverte du groupe des centaures
A ma connaissance, aucune réflexion théorique astrologique n'a jamais été engagée et étudiée en France sur les centaures en tant que groupe astronomique distinct (caractéristiques communes, différences, champs d'application), on ne peut trouver que quelques rares initiatives isolées concernant le seul Chiron, du reste toujours controversé. En observant l'histoire du nom de Nessus, il est peut-être possible d'en dégager au moins une.

Une collaboration inattendue
L'exemple rapporté par Z. Stein ci-dessus, d'une sorte de collaboration entre astrologues et astronomes, et qui s'est prolongée sur tout le groupe des centaures (plusieurs dizaines aujourd'hui) est tout à fait spectaculaire. Il n'hésite pas à qualifier cette aventure d'historique. On peut le comprendre. Une assemblée mondiale d'astronomes qui accepte une suggestion venant d'astrologues. C'est inouï.
Pour ceux qui me lisent et qui ne sont pas familiers du sujet, l'astronomie et l'astrologie se livrent une espèce de conflit "israélo-palestinien" qui semble ne jamais vouloir s'arranger en aucune façon...
Que s'est-il donc passé avec les centaures pour que la répugnance des astronomes envers l'astrologie soit surmontée, non pas une mais plusieurs fois et de façon répétée pour ces corps planétaires ?

Bien sûr il est toujours possible d'envisager que les découvertes dans le système solaire se faisant sans cesse plus nombreuses, les astronomes commençaient à "sécher" et à manquer d'idées...

Les franchisseurs d'abîme
Parmi les concepts qui ont été associés à Chiron, le premier des centaures par des astrologues acceptant de l'étudier, il y a celui de "jeteur de ponts", d'hybridation (double nature à intégrer) mais aussi d'astronomie et d'astrologie.

Une grande partie de la réflexion actuelle sur les astéroïdes (entamée il y a environ 35 ans à l'étranger) s'inspire de fait de l'astronomie, de la mythologie et quelque fois de l'interprétation astrologique elle-même pour trouver du sens aux astéroïdes. Cette façon de procéder n'est pas du tout celle de l'astrologie classique où toutes les définitions et les procédés sont fixés depuis très longtemps et où il est possible finalement de s'abstraire totalement de l'astronomie, et des calculs (pour se concentrer sur ce qui est vraiment difficile : l'interprétation).

Or ceux qui se sont intéressé aux astéroïdes n'ont pas eu d'autre choix que de se retourner vers les astronomes pour obtenir les informations qui les intéressent sur leurs mouvements (instables), ceux-ci n'étant pas intégrés en standard dans les logiciels habituels...

Poussés par la curiosité, le désir de connaissance et la nécessité, ces astrologues "ont écrit" à des astronomes, en d'autres termes, ils ont fait un pas dans leur direction et ont commencé à réapprendre leur langage. Il me paraît, du moins sur un plan psychologique, que faire l'effort de se rapprocher d'une autre discipline en montrant du respect est de nature à mieux disposer ses praticiens.

Les pionniers des astéroïdes de la Ceinture, comme ceux des centaures, au moment même de la découverte de Nessus ont de fait créé une nouvelle catégorie d'astrologues hybrides, qui réintègrent l'astronomie, et qui tentent d'ajouter de nouveaux territoires prenant en compte les réalités modernes d'un système solaire qu'on connait de mieux en mieux sur le plan physique. Ce faisant, ils sont bien entendu devenus "suspects" et leur action est considérée pernicieuse, et nuisible à l'astrologie qu'ils sont accusés de vouloir détruire / dénaturer / altérer.

Sur le plan symbolique, il est intéressant de constater que Chiron qui a recueilli une grande partie des concepts nouveaux qu'a suscité son émergence, est aussi un significateur de position isolée dans un groupe auquel on est pourtant attaché.

La mythologie de presque chaque centaure y compris celle de Pholus, de Nessus, comporte une dimension tragique ou fatale qui est sans doute inhérente au fait que les "grands sauts dans le vide" ne sont pas forcément couronnés de succès, qu'ils comportent un enjeu vital et moral incorporant probablement la notion de sacrifice.

Carte de la découverte de Nessus
J'ai maintes fois écrit dans ce blog une note de précaution, pour signifier que la carte du ciel était montée arbitrairement autour de minuit faute de connaître l'heure précise de découverte qui est forcément nocturne.

C'est donc avec plaisir que je peux pour une fois produire la vraie carte de découverte d'un centaure, confirmée par le découvreur, puisqu'il est en termes courtois avec l'astrologue Robert Von Heeren.
L'heure de découverte est 06h 45mn 46s TU (23h46 la veille, en heure locale). Le degré de découverte est 4°49 du Scorpion (R).




La mondiale n'est pas du tout mon domaine, certains ont bien dû le comprendre depuis le temps, mais je vais tout de même donner des indications très générales de ce que je relève dans le thème, ne serait-ce que parce que certains lecteurs ont pu tomber sur des interprétations qui cherchaient à valider Nessus comme marqueur de l'abus sexuel, notamment à l'occasion d'une certaine affaire impliquant une personnalité politique française, un Sofitel et une femme de chambre...

Et là donc il faut bien dire que ceux qui attendaient du Scorpion, du Pluton ou du Mars, ne seront pas déçus... Chez le centaure, la maîtrise de l'instinct animal n'est pas une mince affaire.

Comme on peut le voir, Nessus est tout spécialement en aspect fort du Soleil Taureau (opposition), mais les oppositions Soleil astéroïde découvert sont assez fréquentes, de par les conditions naturelles et incontournables de l'observation astronomique. 
Le degré sabian de ce Soleil est des plus intéressants : un pont suspendu au dessus d'un abime. Étant donné la façon dont Nessus a permis d'enjamber (même temporairement) le gouffre existant habituellement entre astronomes et astrologues, je ne vois pas comment ni pourquoi me retenir de l'indiquer... Il permet de conserver la thématique centaurique de "jeteur de pont"...

Une figure intrigante
Nessus est également en quinconce de Vénus (Bélier). Il forme, en incluant Jupiter Balance, une très étrange figure que je n'ai jamais vue répertoriée : deux quinconces parallèles reliés par deux semi-sextiles et tendue par deux oppositions se croisant. J'imaginerais plutôt qu'elle est relativement inconfortable en raison des aspects tendus et de la présence partielle de la croix Fixe.

Les signes qui se suivent (reliés par des semi-sextiles) ne se comprennent en général pas : première friction ; les signes en quinconce, ne se comprennent pas d'ordinaire pas davantage...
A cet extraordinaire détail près qui doit modifier la donne : ici le Soleil et Jupiter partagent le même maître (Vénus), tandis que Vénus et Nessus partagent aussi le même maître (Mars, sur le dernier degré du Cancer, ancien maître du Scorpion).
Si l'on prend Pluton, il est en domicile qui est une très forte position et il distribue un grand nombre d'aspects planétaires, ce qui laisse penser que ses thématiques perfusent tout ce qu'il va toucher !

Un enjeu ambitieux
La croix Cardinale est à la fois la croix du thème et la croix dominante avec 6 planètes. Elle peut indiquer que le moment est relié à un effort de maîtrise (mutable = apprentissage, fixe = expérimentation, cardinale = maîtrise). L'ascendant Capricorne me paraît aller dans le même sens, tout comme la présence de 6 planètes dans les 3e décans des signes.

Cependant, la puissance de Pluton chez lui en Scorpion, avec Nessus lui-même, et le côté passionnel que peuvent avoir le Bélier et le Taureau, laissent penser qu'il existe encore un dernier travail particulier à faire.
L'abus de quinconces de ce thème en fait une sorte de pelote de nervosité (celui qui relie Chiron à cette conjonction Neptune-Uranus n'est pas figuré ci-haut), impliquant de partout de multiples retouches et ajustements.

Quelques concepts de l'essence Nessienne
N'ayant pas du tout travaillé moi-même cet astéroïde, je rapporte ici ce qui en est dit par ailleurs avec les sources.

La Lyre du Québec :
Le devin Astylos avait prédit à Nessus que sa mort (symbole d'une transformation radicale) était réservée à Héraclès. Le destin se réalisa alors que les chemins de vie d’Héraclès, de Déjanire et de Nessus se croisèrent sur les rives d’un fleuve en crue. Les conséquences de cette rencontre ne furent pas uniquement funestes pour Nessus, mais également, plus tard, pour Héraclès et Déjanire.

L’astéroïde Nessus symbolise donc des rencontres que le destin nous a planifiées. Mais pas de banales rencontres, des rencontres qui vont transformer rapidement et radicalement notre vie, et donc remodeler l'avenir des gens qui était présent lors de cette rencontre.

The Centaur Research Project : concepts clés
  • La connexion avec des émotions fortes, des sentiments puissants, des passions et de la jalousie révèle un lien symbolique entre Nessus et Pluton.
  • Nessus est probablement le plus fort centaure des trois (càd Chiron, Pholus, Nessus) et souvent un "bad boy".
  • Le sentiment d'accomplir quelque chose de bien (ou juste) même si c'est cruel (les assassins ou les intrus le pensent souvent). Dans le pire des cas, un fanatisme extrême totalement aveugle et inhumain.
  • Etre forcé à une transformation profonde et soudaine par un choc ou une douleur.
  • Un effet boomerang : les mauvaises actions accomplies dans le passé finissent par nous rattraper (un genre de cycle karmique, assez similaire au complexe de répétition freudien). 
  • Une tendance très nette à sur-réagir violemment, à craquer, à s'effondrer, hurler hystériquement, devenir dingue dans un grande explosion émotionnelle, parce que quelqu'un vous aura touché juste là où vous avez le plus mal. Pour un court moment, vous voyez rouge, et perdez tout contrôle de vous.
  • Attaque de panique due à une grande anxiété suscitée par des sentiments très forts.
  • Problématiques de l'intrigue et de la conspiration : tricherie, sale tour, abus de faiblesse. Revanche, mensonge et faussetés.
  • Nessus nous replace en contact avec des énergies et des forces primales qui vont bien au delà de nos capacités mentales, conscientes et intellectuelles à les comprendre. De sorte que nous expérimentons d'abord la peur, pour ne la comprendre que dans un second temps.
  • Les frontières de la folie.  Voir par exemple des films comme "Mad Max", "L'arme fatale", "Die Hard" où la force brute en combinaison avec un auto-contrôle surnaturel de la folie est dépeinte (il y a aussi une relation avec Asbolus).
  • Surmonter l'anxiété et la force par un courage et une résistance quasi surnaturelle (voir plus haut).
  • Il semble qu'il y ait une relation avec Nessus et les longues maladies de peau : rougeurs d'urticaire, démangeaisons douloureuses, brûlures cutanées, hypersensibilité aux rayons solaires, furoncles, grosseurs (ou tumeurs ?) souvent liées à des troubles relationnels, allergies.
  • Nessus nous ouvre les portes de l'Hadès, la mort et le royaume souterrain de Pluton, en direction du monde des ombres, celui des fantômes et des âmes perdues.
    Cependant des contes comme "La Belle et la Bête" ou "Le fantôme de Canterbury" révèlent l'autre face lumineuse et bénéfique du prétendu "Mal". Il ne s'agit que d'une énergie sombre de l'âme, niée, réprimée et non dissoute, qui a besoin d'être réintégrée à notre personnalité pour reformer un tout sain et complet et authentique (ce qui nous montre encore la proximité de Nessus avec Pluton).
  • Il y a un parallèle évident entre Nessus et Charon le passeur du Styx. Toutefois je pense que Nessus est un guide vers les énergies cachées de régénération et de renaissance, tandis que l'assistant de Pluton est plutôt un aide ou un préparateur au chemin qui mène à ce processus.
  • Citation de Darrelyn Gunzburg : << Nessus dans un thème ramène de vieilles "casseroles" de chagrin et de perte que nous croyions pourtant profondément enterrées de longue date, et qui soudain explosent d'une façon monstrueuse ou vénéneuse. Nessus est (comme) la face la plus noire de Pluton qui serait rendue manifeste par Saturne. L'aboutissement final est l'obtention de l'immortalité >> (tiré de son article du Mountain Astrologer de février-mars 2004).
 Chiron and Friends :
  • Laurence Lucas : contrats (engagements ?) involontaires, contrats de sang, obligations ancestrales, sociétés secrètes, (...) rage intérieure, fantasmes en noir, vieilles et poussiéreuses visions d'avenir oubliées et puis redécouvertes, contrats (relations ?) inter-espèces, monstres invisibles, ombre reptilienne, toute personne responsable jusqu'à un certain point de l'ombre planétaire, responsabilité involontaire, répercussions commerciales de la façon dont on dépense son argent.
  • Zane Stein : devoir faire face à une souffrance intense et assumer les choix ou décisions qui en résultent, ou que l'on a faits sous cette influence.
  • James Lynn : thématique du poison ou de la crevaison d'abcès, quand des ressentiments anciens qui couvaient encore refont surface. Opportunité de les régler.
    Se sentir entraîné par ses émotions, la volonté et le désir de prendre des mesures "correctives", même drastiques.
    Courage face au danger ou rage aveugle et stupide.
    Devoir réaliser d'énormes changements en balayant l'ancien. Reconnaître que quelque chose est arrivé à son terme. Le défi de prendre ces changements en faisant bonne figure, comme un acte volontaire plutôt qu'en se sentant obligé par le destin ou les circonstances.

***
ANNEXE 1 : TABLEAU DU CYCLE DE NESSUS
A quel âge connaît-t-on le 1er carré, l'opposition et le 2e carré de Nessus, en fonction du signe natal ?
Le visuel est tiré du site de Robert von Heeren : The Centaur Research Project

ANNEXE 2 : TABLEAU DU CYCLE DE PHOLUS

A quel âge connaît-t-on le 1er carré, l'opposition et le 2e carré de Pholus, en fonction du signe natal ?
Tableau tiré du C.R.P. de Robert Von Heeren

ANNEXE 3 : TABLEAU DU CYCLE DE CHIRON
A quel âge connaît-t-on le 1er carré, l'opposition et le 2e carré de Chiron, en fonction du signe natal ?

Nota : Le Bulletin 48 : Chiron et les 5 crises majeures de l'existence évoque précisément ce sujet des différents âges d'impact pour différentes générations.

>> Voir aussi sur la Lyre du Québec : Le groupe des centaures
>> Télécharger le Bulletin n°37 consacré au centaure Pholus 
>> Télécharger le Bulletin n°65 consacré aux centaures guérisseurs et leurs axes

27 commentaires:

  1. Merci Anna pour ce Portrait du centaure "passeur d’abime"...
    Passionnant cette dimension associée de collaboration et d'influence pour une fois bienvenue entre les chercheurs astro & les astronomes.
    En ajout à l'aspect plus sombre ou fatal, l'ensemble reste sans doute à estimer suivant la config dans un thème pour voir quelle tendance prédomine.

    Y'a-t-il une résonance avec l'objet 'Toro' dont tu as déjà parlé?

    j'essaie de penser à des personnalités 'Nessus' pour me former une image (??)

    Tsili

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Tsili ! Merci pour ce commentaire qui égaye le vide intersidéral...
    J'ai lancé cette note suite à une discussion sur le groupe FB de Marie-Luce (que j'ai ensuite oubliée). Il y a là bas de nombreux liens sur Nessus.

    En ce qui concerne Robert von Heeren, il dessine un portrait de Nessus sous la forme d'un "dur à cuire"... Je suis très familière des personnages joués par Bruce Willis (John McLane dans Piège de Cristal) et Mel Gibson (Martin Riggs dans l'Arme Fatale). Pour Mad Max je suis un peu jeune ;-)) La capacité à "encaisser les coups sans broncher" à endurer d'exceptionnelles souffrances sans craquer ni plier est effectivement un lien avec la "souffrance" que souligne Zane Stein et qui est liée à tous les centaures.

    Toro (qui appartient à la première Ceinture) deale aussi avec la force physique et la force brute, et avec la notion d'intimidation.
    Il me semble qu'un Nessus qui encaisse sans sourciller est de nature à énerver un Toro ;-D Le Toro s'attend à ce que sa force et sa puissance dominent ses adversaires. Or un Nessus comme le dépeint RvH "résiste" très bien à cela, crache deux dents et ajoute : même pas mal.
    Ceci pour le côté "absorbeur de choc".

    Il y a une autre facette qui serait plus agressive peut-être un peu plus sournoise et qui n'a rien à voir Toro dans le cas d'un Nessus qui abuse de la faiblesse d'autrui. On n'a pas besoin d'être super fort pour ça, il faut juste que l'autre le soit moins que soi-même...
    Un Toro est souvent organisé même physiquement pour être par défaut plus fort que tout le monde, tout le monde est donc forcément "plus faible" (ou pas loin). L'intimidation fonctionne par des signes extérieurs évidents (agressivité ouverte, montagne de muscles...). Il n'y a aucune "ruse" là dedans. Un Toro n'est pas fourbe (bon après on peut imaginer des aspects ou des positions avec Mercure qui viendraient le colorer ainsi...).
    Dans le mythe Nessus fait mine d'être serviable (aider Dejanire à traverser la rivière) mais il tente d'abuser d'elle (il n'y arrive pas en fait). De même il planifie sa vengeance froide - bien après sa mort - en comptant sur la jalousie de Dejanire (ciblée effectivement comme sa faiblesse) pour lui faire croire qu'en enduisant la tunique d'Héraclès de son sang (ou de celui de l'Hydre je ne sais plus) elle le fera revenir à elle... Beaucoup trop de cogitation pour un simple Toro (astéroïde seul).
    Ce qui les rapproche c'est l'exposition à une certaine violence. Il me semble qu'un Nessus plus sacrificiel tirerait de la fierté (orgueil) à y résister (façon : je ne suis pas une mauviette moi...). Nessus me paraît donc plus complet et plus complexe. Il a des émotions et un cerveau. Il a un problème qui le fait souffrir (comme les autres centaures), et son attitude est la solution qu'il a trouvée à ce problème. Comme les autres centaures, il cultive un rapport évident avec la solitude intérieure (projetée ou non) et l'altérité, comme l'altération.

    Je précise que je vois Nessus comme étant malin ou rusé mais c'est peut-être issu de ma position en Gémeaux :-))

    Voilà à quoi tes questions me font penser. J'adore les questions, elles me permettent de trouver un tas de truc dont je n'avais pas idée deux minutes avant...

    RépondreSupprimer
  3. Et bien... Super!
    je commence à un peu le voir ce Nessus...

    Avec une bonne intégration de Jupiter (entre autres), ça peut même faire un mec très bien, smile... et titillé par le bloc Scorpion: quelqu'un de plus difficilement recommandable...

    Moi aussi je le tiens en Gémeaux

    RépondreSupprimer
  4. Merci au passage, smile, pour le comparatif différentiel avec Toro, rien de tel pour préciser les traits, et pour toutes les pistes Ciné de "durs à cuire"...D'ailleurs de ce pas je plonge pour aller sur le thème du père de l'école du roman noir: la "hard boiled school", Dashiell Hammett... il a Nessus début Poissons, alignée sur Fomalhaut, conjoint Lune... elle-même à la conjonction de Mars... pas mal pour ce dur à cuire, en lutte permanente contre la tuberculose, les idées noires et l'alcool, qui se marie avec son infirmière après la guerre.. avant de pondre le "what you see, what you write": un style behaviouriste, tranchant, oblique, sans concession... et venant on ne sais comment extirper le sourire alors même qu'on expose le pire... J'ai fait deux billets sur cet auteur, dont la prose et la ligne m'ont beaucoup plu.
    Smile

    RépondreSupprimer
  5. " 'Je suis capable de supporter tout ce que j’ai à supporter.'

    Cette réplique de Ned Beaumont dans le roman 'La clé de verre' aurait pu être la devise de Papa. »

    - La fille de Dashiell Hammet à propos de son père.. tuberculeux

    RépondreSupprimer
  6. Oui, avec un bon Jupiter (ou une bonne Lune) il pourrait devenir ce que Jonathan Dunn qualifie de "monstre sympathique".

    Je ne suis pas lectrice de romans noirs et donc j'ai sans doute un peu de mal à trouver un personnage qui aille.

    Récemment j'ai découvert une mini-série appelée "Moonlight".
    Le héros est un détective privé qui utilise ses talents particuliers pour aider les gens. Comme tout bon détective privé, il enquête mais n'est pas flic, a des méthodes de voyou. Il a sa propre morale bien à lui qui oui consiste à trouver que l'on peut tuer pour faire le bien si c'est pour en sauver d'autres et si c'est des méchants. Il vit la nuit et dort dans un congélo. C'est un vampire.

    Cette mini-série met donc forcément en avant la thématique du sang et des contrats de sang (citée plus haut dans les possibilités), la thématique des origines ou du passé qui revient, celle de l'altérité, d'être différent et de vivre parmi les humains pas uniquement pour s'en nourrir mais pour les aider, celle de devoir vivre le reste de sa vie à assumer des décisions et des actes passionnels, qui n'ont pas forcément été lucides sur le moment...
    Je trouve qu'on est pas mal dans la ligne...
    Celui du "monstre sympa" qu'il ne faut tout de même pas pousser dans ses retranchements...

    Mais pour trouver un personnage "purement humain" qui répondrait à un grand nombre des esquisses de critères, il faut que je cherche encore... :-)

    RépondreSupprimer
  7. Bon, suite à notre discussion, j'ai repensé ultérieurement, au cas de Daniel Craig.

    A chaque fois que je le vois dans un rôle, il finit toujours extrêmement mal en point : prêtre fou (dans "Elizabeth" de Shekhar Kapur) passé à la question, James Bond torturé par Le Chiffre, chef des rebelles dans "Les Insurgés", laminé par la maladie, la faim et les conditions de vie, pistolero en cavale enlevé par des extraterrestres, et quelque peu cuisiné au passage... N'importe comment qu'il se débrouille, il est poussiéreux, déchiré, ensanglanté... Sauf peut être quand il jouait Lord Asriel dans la Croisée des mondes...
    Je me suis dit : alors lui dans le genre je suis un gros dur qui rigole quand on le torture, c'est un client... Il fallait vérifier. :-D

    Évidemment, personne n'a son heure de naissance. Sinon il est né le 2 mars 1968 à Chester (UK).

    Alors effectivement, vu qu'on peut dire qu'il est de la même génération que nous, il a Nessus en Gémeaux aussi (8° - Nessus est un astre très lent), ce qui lui fait, en tant que Poissons un splendide carré Soleil Nessus, assez précis avec ses 3° d'orbe.

    Mais l'honnêteté me pousse à dire que son thème natal même sans ça, est suffisant pour expliquer qu'il s'illustre dans le registre du tough and rough guy. Rien que l'étroite conjonction Mars-Saturne en Bélier + la Lune + le Noeud Nord dans ce même signe, + la manière dont Pluton (en opposition large au soleil) arrose un peu partout. N'en jetez plus.

    Pour info, Toro est aussi en Gémeaux chez lui, mais trop loin pour faire une conjonction (17°). Avec Toro dans ce signe, les mauvais traitements ou intimidations auquel on est plus sensible, sont plutôt liés à des mots durs, de l'agressivité verbale, etc... Dommage qu'on n'aie pas l'heure de naissance, la maison aurait révélé davantage.

    RépondreSupprimer
  8. Merci Anna pour cet article , j'avais cherchez au préalable dans les PDF et j'avais rien trouvé . Nessus est actuellement au trigone de Saturne en Balance et trigone de Vénus en Gémeaux ... :)
    Lorsque Nessus se trouve en aspect positif avec d'autres planètes il ne peut transmettre une influence négative ?

    RépondreSupprimer
  9. Lunesoleil, avec ta question, tu mets en lumière quelque chose que j'aimerais voir popularisé : à savoir l'élaboration de significations neutres plutôt que positives ou négatives pour un astéroïde...
    Juger en termes de bien ou mal, agréable ou désagréable me semble moins pertinent que de comprendre l'énergie brute d'une planète ou d'un corps céleste, afin d'estimer ensuite, selon la situation, la conscience du natif et son passé, s'il agira (sera perçu !) d'une façon ou d'une autre.

    Si Jupiter est en aspect positif avec d'autres planètes, peut il transmettre une influence négative ?
    Si Saturne est en aspect positif avec d'autres planètes, peut-il transmettre une influence négative ?
    Il semble que la question ne se pose en réalité jamais avec les planètes du septénaire qui restent toujours classées dans l'inconscient des astrologues comme intrinsèquement bénéfiques ou maléfiques, mais que les "débats" et les disputes apparaissent dès qu'il s'agit d'Uranus, de Neptune, de Pluton, et en fait de tout ce qui n'appartient pas au septénaire...
    Les astrologues vont s'empoigner parce qu'ils auront une vision exclusivement négative ou positive des transsaturniennes qu'ils ne partageront pas avec leurs collègues.
    La dualité a la peau dure.

    Pour moi Nessus devrait avoir des qualités positives, si on arrive à les trouver grace à la recherche et à l'expérience. Il peut avoir aussi des effets pervers.
    Avant de pouvoir supposer des influences négatives ou positives en dépit de tel ou tel aspect, j'aimerais déjà bien cerner son domaine d'action, et si il y a influence quelle qu'elle soit.
    Comme c'est un astéro très lent et générationnel, je pense qu'il faut vraiment se concentrer sur les aspects exacts et bien individuer ce qui relève déjà de l'astro classique.

    Chose que je n'ai pas vraiment pu faire par exemple dans le thème sans heure de Daniel Craig, ci-dessus... Je sais reconnaître quand ça n'est pas totalement concluant ! :-)

    RépondreSupprimer
  10. Hello

    Je reviens sans avoir creusé la question, je l'avoue mais je vois que la discute a évolué sur un thème passionnant: le Bon & le Mal, à propos d'un "objet" planétaire, surtout comme dans le cas de Nessus: encore nouveau, et de profil général assez "tragique".

    ...une réaction au précédent: la teinte "Neptune ou Poissons" de Nessus, sur son thème de découverte, avec le très fort Neptune, et dans l'exemple de l'écrivain fondateur de la 'hard boiled school', l'école des durs à cuire.... Cette note Poissons prête à Nessus, ici, des airs du Chiron musicien, blessé et guérisseur.

    Avec le Nessus Gémeaux de plusieurs générations, on devrait ne pas si mal placé pour concevoir les différentes facettes de l'objet... mais il me reste à regarder la carte de Daniel Craig.. Smile

    RépondreSupprimer
  11. En posant ma petite question j'avais une pensée qui me traversait mon esprit sur le possible vécu que Nessus m'avait chargé , que ne n'avais as encore retrouvé sous forme de réponse intuitive. Dans l'article que je viens de publier , je me suis aperçu que j'ai complétement occulté Nessus , étrange comme comportement (Nessus est dans la maison 1 en natal) Il est vrai que Nessus n'avais aucun lien avec ce que je voulais développer ...

    RépondreSupprimer
  12. Je pense qu'il est relativement normal (ou pas surprenant) qu'on "occulte" les choses qui ne nous évoquent rien. On n'en tient simplement pas compte pour ne pas s'encombrer d'inutile.

    Pour moi la quête qui passe par l'étude des petits cailloux, vise à donner une forme et un sens à des vécus particuliers et momentanés, et qui sont le travail quotidien d'une conscience en croissance...
    (ah la croissance tout le monde la cherche en ce moment !)

    Je ne me sens nullement coupable ou en faute de continuer à ignorer tel ou tel transit, comme d'ignorer telle ou telle méthode d'astro, dans la mesure où c'est un support personnel pour ma réflexion et que si "je perds du temps" dans mon développement, ça ne regarde que moi (c'est d'ailleurs une notion très subjective dont je ne suis pas sûre qu'elle ait un sens très spirituel : perdre du temps.
    Mais je conçois que pour ceux qui veulent faire profession de l'astrologie et conseiller autrui avec, la façon dont notre société envisage le professionalisme, la qualité d'une prestation, et la satisfaction du client, oblige à des méthodes rigoureuses. Moi je peux méditer toute ma vie sur mon thème, un client veut une réponse précise à une question précise.
    Il ne faut donc utiliser les astéroïdes pour le domaine professionnel que si on est CERTAIN de ne pas pouvoir faire parler la classique, ou si la classique est "moins précise" et moins pertinente sans eux.

    Parfois un astéroïde bien identifié (je pense à Chiron) opère une synthèse entre plusieurs facteurs astrologiques classiques qui "peuvent se retrouver par ailleurs". Mais quand une combinaison unique de plusieurs facteurs parle à beaucoup de monde, autant lui donner un nom, c'est à dire la reconnaître officiellement pour ce qu'elle est.

    RépondreSupprimer
  13. Tu veux dire par là Anna que d'étudier les astéroïdes ça fait pas professionnel ? Si tu va sur le blog Planet Waves tu va t'apercevoir que de parler d'astéroïdes ça attirent des lecteurs et ils reviennent . Je pense que c'est le nouveau , ce qui sort de l'ordinaire , c'est comme un vêtement a force de le porter tu arrive à t'en lasser. Un lecteur c'est un client potentiel (pour le professionnel) , il faut y mettre de tes tripes , tes émotions , ton énergie et c'est ça qui fait la différence qu'un article ou tu n'aura fait aucun effort (de connexion)de sensibilité , car un article trop mathématique ça devient ennuyeux et le lecteur va prendre de la distance ou ne plus revenir , si il ressent qu'il a toujours le même menu dans son assiette...
    La pluralité dans un blog va je pense se développer de plus en plus pour créer dans un espace une petite communauté au service d'une plus grande communauté .... :)

    RépondreSupprimer
  14. A Marie. Le cycle complet de Nessus est de 122 ans et des broutilles. Mais comme celle de Pluton, et comme on peut le voir sur le schéma ci-haut son orbite n'est pas ronde, mais ovoïde, allongée. Ceci a un impact direct sur le temps que l'astéroïde passe dans certains signes qui est plus ou moins long.

    De même que ma génération a connu son premier carré de Pluton à 35 ans celle de ma grand-mère a connu le sien autour de 75 ans... ça ne fait pas du tout pareil.

    Je vais insérer dans la note un tableau pris sur le site du CRP qui explique en fonction des signes où il est positionné à quel âge on connaît son premier carré, son opposition et son dernier carré.

    Ex : j'ai Nessus en Gémeaux. Premier carré autour de 23 ans - Opposition à 31 ans. Dernier carré à 51 ou 52 ans (tiens comme le retour de Chiron). On connait une grosse partie du cycle en une vie (le retour serait à 122 ans il est donc très hypothétique).

    Ex 2 : au hasard, un Nessus en Taureau. 1er carré à 42. Opposition à 53, dernier carré à 65. Là encore on connait une grande partie du cycle.

    Ex 3 : un bébé qui vient de naître actuellement avec Nessus en Verseau. Premier carré à 55 ans. Opposition à 96 ans. Dernier carré à 106. Autant dire qu'il ne connaîtra qu'un aspect fort. Le sextile bien sûr, mais peut-être même pas le trigone croissant...

    Plus que jamais avec les centaures, et tout astéroïde à orbite elliptique, on ne peut pas supposer que les moments majeurs arrivent au même moment pour tous.

    RépondreSupprimer
  15. Ah oui bien sûr, j'avais shunté le caractère elliptique prononcé de ces Centaures (idem Pluton). Comme quoi, l'ellipse c'est la Vie (comme disaientt Millat et Néroman à propos de la Lune noire).Dans ma remarque je faisais comme si le cycle était un cercle de 360° Je dois vraiment retrouver mes notes sur leurs... comportements à ces trois là.
    J'aurais dû faire comme Trierweiller : "tourner mon pouce 7 fois avant de cliquer". Anna, vous aviez publié je crois des représentations graphiques de certains cycles planétaires : Chiron, Pluton... En faisant des quartiers irréguliers dans un... camembert de 360°. Pour permettre de visualiser ce qui se passe avec ces... respirations que constituent les révolutions des différents "personnages" du ciel.
    Pluton qui traverse par exemple le signe du Scorpion en 13 ans (environ) puis le Taureau en quasi 33 ans. Ces faits une fois représentés en certains croquis "parlent" directement.
    Pensez-vous que ce serait possible de faire la même chose pour Chiron Pholos et Nessos ?
    Au fait ce que nous évoquions à propos des mi-points et les Centaures.
    Je viens de voir que Nessos transite à 25°18 en Verseau et fait donc un quinconce exact à la quasi minute près avec mon mi-point Pluton/Nessos à 25°16 en Vierge. En plus d'être opposé à mon Pluton à 25°45' en Lion. Renversant... pour bibi en tout cas, comme synchronicité (et même si je n'aime point trop ce terme).
    Aujourd'hui, nous avons les trois Centaures rétrogrades : Chiron à 8°59 du Poissons, Pholos à 16°47' en Sagittaire et Nessos à 25°18' en Verseau.

    Marie

    RépondreSupprimer
  16. Hello tous,

    Anna, je repense à ta phrase "du fait de sa position en Gémeaux je vois Nessus comme malin et rusé"
    eh bien du fait de sa position en Cancer dans le mien, je le ressens surtout comme immensément malheureux, impuissant à satisfaire les désirs qui le taraudent par la force, et ayant recours à la ruse, afin de se venger pour appaiser sa rancoeur.
    Il faut dire que Nessus occuppe une place de choix dans mon theme:
    en Maison X en Cancer au carré de la conjonction Toro, Vénus,Nemesis, Pluton en Balance en II.
    Donc pour moi, Nessus, évoque plus une personne envieuse des qualités ou des biens d'autrui (il convoitait Déjanire la femme d'Hérakles) mais qui ne peut espèrer posséder ou accéder à ceux ci, et qui du coup se venge en faisant du mal aux personnes qu'il envie (par la ruse, dans le mythe, mais si d'autre paramètres plus musclés s'y prêtent ce peut être par la force). Donc comme personnages reliés à Nessus, je propose certains jeunes délinquants de banlieue, qui ne pouvant s'offrir les derniers I phone, iront arracher les sac à main des mamies, ou se lanceront dans le trafic de drogue, quitte à y laisser leur vie. Plus dramatique, les kamikaze, qui, désespérés de ne pouvoir s'insérer dans une société qui les rejette, décident de se faire sauter en faisant le plus de victimes possibles.
    Je ne sais si je suis trop influencée par mon amas en maison II, mais en visualisant Nessus je ne puis me détacher du côté "envieux" du personnage. Maintenant, en valeur positive, çà pourrait être effectivement le monstre sympathique, l'éxécuteur des sales besognes, mais qui est nécessaire au fonctionnement de la société, ou alors celui qui vient d'un milieu défavorisé, mais qui parvient à rejoindre les hautes sphères de la société.
    Je pense particulièrement à un reportage que j'ai vu concernant le patron d'un grand groupe industriel indien, qui appartenait à la caste des Intouchables. Il racontait son enfance:
    c'était terrifiant:il était traité comme un animal. Sa famille et lui dormaient à même le sol, il était en butte aux moqueries et aux persécutions des enfants de son village, il n'avait pas le droit de puiser l'eau du village au puits comme tout le monde, il devait utiliser l'abreuvoir qui servait pour les bestiaux, et j'en passe...
    Bref il est devenu délinquant (voleur de grand chemin) avant de tomber par chance dans une espèce de maison de correction où un professeur s'occupait de la réhabilitation de cas sociaux comme lui: il lui a appris à lire et a écrire, et l'a fait rentrer dans l'entreprise d'un ami à lui. Comme le jeune homme était motivé et volontaire, il a vite grimpé les échelons, jusqu'à devenir le bras droit du patron. Il a alors quitté l'entreprise afin de bâtir son propre groupe industriel, ce qu'il a fait brillament.
    Le journaliste lui a demandé ce qui était advenu de sa famille et de son village:
    sa mère et ses soeurs vivent dans une somptueuse villa et sont propriétaires d'un domaine comprenant plusieurs hectares. Il n'est jamais retourné dans son village d'origine, et ne se soucie aucunement du sort de ses ex bourreaux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. à part çà, je me suis intérrogée sur les carrés de Nessus dans ma vie, soit a l'âge de 15 ans, l'opposition à l'âge de 24 ans, et je connaîtrais l'autre carré à a 60 ans.
      Le premier carré et l'opposition sont très significatifs:
      C'étaient des périodes agitées et difficiles, et le transit de Nessus a symbolisé le point de rupture de ces situations insupportables, soit par un déménagement, soit par une crise suivi d'un départ sans retour.
      Lors du premier carré Nessus transitait ma Vénus natale, et Pholus était pile sur mon Nessus natal, tandis que Chiron transitait Saturne Natal.
      Lors de l'opposition de Nessus, Pholus transitait mon Uranus NATAL, tandis que Chiron transitait mon FC: c'est bien une situation de libération que j'ai ressentie là, suite à une crise douloureuse, mais salutaire et radicale.
      A chaque fois il y a eu ce moment de vide, de saut dans l'inconnu total, sans savoir où j'allais, qui est sans doute le fait de pholus, puis le processus de guérison a pu se mettre en marche, aidé de Chiron, et assisté par des rencontres favorables...

      Supprimer
  17. Salut As, ton témoignage sincère m'a bien intéressée. Je n'ai pas encore essayé la croix de Nessus (ses aspects forts à lui-même).

    Tu mets en avant quelque chose dont je suis très consciente dans le travail empirique sur les astéroïdes : le fait que nous soyons "orientés" par le signe où se trouve notre astéroïde ou peut-être sa Maison pour le percevoir.

    Dans la rencontre fictive entre Héraclès et Nessus que j'ai écrite en essayant de "rentrer" dans le sujet par une autre porte, le thème principal et ma motivation pour écrire sur Nessus est : le défaut de communication, l'incommunicabilité, un thème qui est très Gémeaux (et maison III).
    Je considérais intéressant (d'un point de vue narratif) qu'il y avait eu pour Nessus un "malentendu" du fait de la langue, de la culture, et donc qu'il avait été rejeté soit parce qu'il avait été mal compris (dans ses intentions) soit parce que lui-même avait mal compris quelque chose, comme cela arrive fréquemment dans les guerres, les disputes et autres déchirements humains.

    Nessus n'est pas forcément pour moi un malin, mais ça me semblerait trop "pauvre" d'écrire sur Nessus pour dire : c'est un incontinent sexuel et un violeur. Et puis rancunier avec ça.

    Le côté "rancunier" va bien avec le Cancer signe de la mémoire. Chacun sait que la mémoire est tout spécialement activée lorsqu'on nous blesse, qu'on nous fait du mal. Le Cancer c'est aussi la sensibilité (à soi-même). J'ai introduit moi même l'idée de cette sensibilité blessée en postulant que les centaures étaient 1) plus sensibles que la moyenne et 2) que Nessus avait pu avoir le sentiment d'avoir été "trahi" préalablement à toute l'histoire de Déjanire dans une promesse (parole donnée) au sein d'une amitié (mais j'ai pas encore rédigé comment cela serait arrivé). Tout ceci pue la thématique Gémeaux, mais avec la dimension Cancer :-D
    Par contre il ne m'est pas évident d'y mêler de l'envie, ou une frustration qui serait basée sur des possessions (ou des non-possessions en l'occurrence).

    Avant que tu n'évoques comment tu perçois Nessus à travers le filtre de sa position chez toi, je n'imaginais pas ce que tu rapportes. Je suspose que Nessus en Eau est forcément moins "neutre" qu'en air.
    Le mythe me parait décrire simplement que Nessus est un "méchant" dont le pouvoir nocif a atteint Héraclès et même Déjanire du coup, par delà sa propre mort. D'autres sont sensibles à la dimension "vengeresse" de Nessus et manipulative. A ses mauvaises intentions persistantes. Il faut bien comprendre que sur son lit de mort, à souffrir du poison de l'Hydre qui rend déjà Chiron dégouté de la vie, il est encore en train d'ourdir un plan machiavélique, qui tuera Héraclès et retirera à Déjanire ce qu'elle voulait (Héraclès toujours).
    Mais pourquoi Déjanire écoute-t-elle un type qui vient d'essayer de la violer ? Pourquoi fera-t-elle scrupuleusement ce qu'il lui a commandé, persuadée que ça marcherait ? Moi je dis qu'il y a beaucoup de flèches dans cette histoire, mais Déjanire n'en fait pas partie... :-D C'est elle, l'exécutrice finale de la vengeance froide très froide de Nessus... elle et sa jalousie :-D

    Le mythe parle peut-être de la double mamelle tragédique que sont l'alliance de l'envie (Nessus) et de la jalousie (Dejanire)...

    RépondreSupprimer
  18. Je suis informée qu'il y a un nouveau centaure, il s'appelle Orius... J'ai résumé ce que j'en savais sur la page du Bulletin de Facebook, en attendant un petit complément par ici...
    Vous pouvez l'ajouter grâce au code 330836, il a une période lente de 99 ans...

    RépondreSupprimer
  19. Bonsoir Anna

    Après sa conjonction à Mars 3ème semaine de Décembre 2012 ; ensuite Mercure 1ère semaine de Février , le voilà en conjonction à la Nouvelle lune et ensuite ça sera le tour de Vénus la dernière semaine de Février . Ça n'avais pas encore faire écho , mais là Nessus je ne peux plus le contourner.
    As-tu été Anna en prise avec la jalousie récemment ?
    Bon Weekend de Lune :)

    RépondreSupprimer
  20. Bonjour Lunesoleil. Non, pas personnellement... Mais il se pourrait bien que j'ai été récemment alertée par le comportement décalé d'une personne en mal de reconnaissance, manifestant une forme d'envie ou de jalousie...

    RépondreSupprimer
  21. Bonjour Anna

    J'ai rajouté des liens en bas de mon article, j'ai aussi vécu une certaine forme de jalousie surtout en décembre et ça correspondrais avec le passage de Mars sur Nessus et avec Mercure début février.
    Ça fait un sacré mélange avec Éros et Nessus , mêlant la passion et des actes répréhensibles...
    http://lunesoleil23.wordpress.com/2013/02/09/nessus-le-centaure-vengeur-en-conjonction-a-la-news-lune-du-10-fevrier-2013/
    Je rajoute le lien de mon article ; je vais certainement en écrire un autre avec Nessus !!!!

    RépondreSupprimer
  22. Bonjour Anna,
    Je suis en train de redécouvrir Nessus à cause de 2 dames françaises qui font la une actuellement.
    Pour l'une Nessus transite son Soleil.
    pour l'autre, c'est sa Lune.

    Je suis étonnée de la date du 25 avril pour la découverte. Partout il est dit que c'est le 26 avril. Cela change le degré du Soleil...
    Peux-tu me dire ce qu'il en est ? Merci. Jacline

    RépondreSupprimer
  23. Bonjour Jacline,

    Le 26 est bien la date de découverte, comme je l'indique tout en haut de l'article.
    Ce qu'on ignore, c'est l'HEURE de découverte. Par convention personnelle, je tends à monter les thèmes de découverte des astéroïdes pour une observation nocturne, avec un Soleil couché depuis longtemps en III ou en IV.

    Ce n'est pas forcément juste, mais ça me semblait partir d'un principe relativement logique où le ciel étoilé ne se voit pas en pleine journée... ^-^ Même si les astéroïdes sont souvent "découverts" par photographie astronomique où des "robots" photographient des bouts d'espace qui sont ensuite étudiés plus tard, la découverte sur un "lieu d'observatoire" me paraît exclure que les photos soient prises depuis un satellite, et donc un peu moins tributaires de l'heure qu'il est sur Terre et de s'il fait nuit ou pas...

    Il pourrait y avoir un contre exemple avec Chiron dont l'heure officielle de découverte est donnée pour 10h. Seulement, je ne sais pas si c'est 10h du matin heure locale en Californie, 10h PM c'est à dire 22h locales, ou si c'est 10h en Temps Universel (soit 2h du mat).
    Je vais faire paraître un article d'interprétation sur le thème de Chiron dans le prochain Bulletin qui tient pour acquis qu'il s'agit de 10h du matin heure locale... Ce qui fait un Ascendant Sagittaire (et je dois avouer que ça colle franchement avec la thématique :-D :-D).

    Pour Nessus, je n'ai pas dérogé à ma règle d'observer des propositions autour de minuit. Mais comme l'indique la carte, j'ai eu soin qu'en temps sidéral, on reste "le 26".

    A la même heure, le lendemain Nessus qui était (sur Astrodienst) à 4°49 repasse à 4°46 car il est rétrograde. ça change quelque chose pour le Soleil, Mercure et la Lune en effet. En temps sidéral par contre, on est le 27, c'est à mon avis ce qui a dû me perturber.

    Honnêtement je ne sais plus du tout pourquoi j'ai fait ça maintenant.
    Enfin je sais pourquoi je choisis parfois des heures précises pour les cartes d'astéroïdes. Parce que je cumule plusieurs règles pour "choisir" une heure. Les voici (en général ça n'intéresse personne, mais comme tu vois on n'est pas à l'abri des question d'un autre geek) :

    1- la règle de l'observation nocturne autour de minuit
    2- est-ce que le signe de l'asc est dans la thématique ?
    3- la règle (tacite et non écrite) du degré sabian de l'Ascendant.
    4- la règle du degré sabian de l'astéro lui-même s'il est pertinent (s'il colle avec la thématique) et s'il bouge assez en faisant varier sur 24h.

    Il faudrait que je réobserve les degrés Asc, du Soleil et de la Lune. Souvent je ne vais pas si loin dans la détaillite aiguë.
    Je reconnais que j'aime bien l'idée d'une Lune Cancer très sensible.
    J'ai probablement dû me laisser influencer la fois précédente par la position de la Lune Noire en Poissons qui intriquait toutes les transpersonnelles à cette Lune que j'avais mise en Gémeaux. Les relations conflictuelles des "trans" à une planète perso aussi délicate que la Lune peuvent avoir des effets dévastateurs. C'est à cela que je devais penser.

    RépondreSupprimer
  24. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  25. Anna j'étais en train de corriger ce que j'écrivais quand j'ai vu que tu postais en même temps.
    Sans doute fait-il croire ce que tu disais :
    "C'est donc avec plaisir que je peux pour une fois produire la vraie carte de découverte d'un centaure, confirmée par le découvreur, puisqu'il est en termes courtois avec l'astrologue Robert Von Heeren."
    Mais aussi :
    Discovery Chart
    26.4.1993 06:45 Kitt Peak 111w36 31n57 observations 1
    http://www.horozcope.com/asteroids/index.php?langv=eng&act=info&nr=7066
    qui est l'heure universelle correspondant à ce que tu donnes.
    C'est tout bon.

    Sa Lune est sur mon Uranus, alors je me fais des surprise avec... Cette Lune va bien avec la ruse... Où est sa Metis ?

    7° Taureau :
    LA FEMME DE SAMARIE PRES DU PUITS ANCESTRAL.
    " Ce symbole renvoie à un épisode très important du mythe christique, auquel on donne habituellement une interprétation sans envergure ( sinon erronée).Tôt dans son ministère, Jésus rencontre une femme de Samarie auprès d'un puits ancestral. Cette femme appartient à une tribu honnie par les juifs. De plus cette femme n'est pas mariée, donc vit en marge de la société. C'est justement à cette samaritaine que Jésus annonce qu'il est le messie: " Je suis Lui", dit il en substance; révélation qu’apparemment il s'abstiendra de faire ailleurs, même auprès de ses disciples, du moins en termes explicites ( les mots dans l'occultisme constituent l'élément créateur).
    " Qu'est ce que cela signifie ? Avatar incarnant l'Impulsion christique, Jésus vient remplacer l'ancien ordre tribal par un nouvel ordre fondé sur l'amour universel. Ce n'est pas aux représentants de l'ordre ancien , voir à des personnes qui y étaient encore attachées que Jésus voulait révéler sa condition spirituelle et le rôle qu'il devait jouer dans l'évolution et la transformation des structures sociales.
    Il fallait à ceux ci découvrir par eux mêmes sa qualité d'avatar, comme le fit Pierre juste avant la scène de la transfiguration.
    Par contre Jésus pouvait dévoiler sa mission à cette femme de Samarie qui, réceptive aux exhortations de l'amour avait déjà rejeté toute soumission à l'ordre suranné. Le plus haut rencontre le plus bas lorsque le plus bas s'est affranchi de ses liens à la tradition pour s'ouvrir à l'amour.
    L'avenir créateur échoit en priorité à l'élément en proie au chaos. L'ordre ancien reste fermé à toutes révélation nouvelle tant qu'il n'accepte pas le désordre au nom de cette force qui subsume toutes les formes d'ordre: L'amour.
    Ce n'est plus un effort collectif et civilisateur reposant sur un savoir passé comme au symbole précédant mais une " rencontre" qui introduit dans la situation collective un élément nouveau qui la dépasse. On voit apparaître une nouvelle qualité d'être qui démode les vieux paradigmes. " Dane Rudhyar

    Voilà donc pour un côté positif de Nessus.

    Ainsi que pour les 2 dames d'actualité.
    Jacline

    RépondreSupprimer
  26. Désolée, je me suis trompée !
    La femme de Samarie, c'est la terre qui est là...
    Le Soleil de Nessus est à 7° Scorpion :
    «Plongeurs des abîmes.» La volonté d’explorer les profondeurs cachées et de rechercher les causes primordiales.
    Ce degré fait essentiellement référence à la psychologie des profondeurs – au fait de composer avec l'Inconscient collectif et ses contenus. Ce plongeon dans les abîmes est fondamentalement différent de la ruée vers l'or (6° Sco), car cette aventure peut être purement subjective et sans lien aucun avec l'univers social. Symboliquement cela renvoie à la quête de l' »intelligence » : pénétrer sous la surface des vagues de la vie quotidienne. Cette quête peut entraîner de grands dangers. Elle exige une forte volonté et un bon souffle;bref, un certain degré de forces spirituelles. De coutume, elle défie les forces cachées dans les profondeurs de l'inconscient.
    Le contraste entre les « plongeurs des abîmes » et les « chercheurs d'or » est manifeste. Il illustre d'une manière intéressante l'opposition thématique entre premier et second degré. La quête intérieure s'oppose à la recherche extérieure u grand symbole social, l'or. Elle devrait conduire à une VISION PROFONDE des racines mêmes de la conscience.

    Et pour le degré de Nessus lui-même, je dirais plutôt :
    L’image : Une veuve en pleurs devant un tombeau ouvert.
    Dominante : L’impermanence de tous les liens matériels et sociaux.
    Le déclin est inhérent à toutes choses composées » a déclaré Bouddha. Le corps le plus beau et le plus agréable perd son énergie potentielle à mesure que celle-ci s’exprime, et finalement il ne reste que le Vide, - « le tombeau ouvert » qui met un terme à tout attachement -, une fois que le principe d’intégration et de forme s’est retiré. Le Vide nous interpelle : qu’y a-t-il ensuite ? On doit recommencer à zéro, si possible à un niveau « supérieur » ; en un mot, sur un plan de plus grande inclusion, un plan universel moins égocentrique.
    Cette étape, en dépit d’aspects qui peuvent paraître négatifs, ouvre les portes d’un renouveau. Par-delà l’attachement personnel se fait jour la possibilité de participer à une sphère bien plus vaste de l’existence. Cette possibilité se manifeste rarement, sauf si l’on est prêt à REJETER LE PASSÉ.
    Ce qui me ramène aux dames...
    Jacline

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...