Bienvenue aux petits poucets

Ce blog propose de courts billets en rapport avec l'astrologie des astéroïdes.
Son objectif est de les faire découvrir, ensuite de faire circuler l'information disponible, et de renvoyer vers des liens ou des publications qui en parlent...

Le Gravier Cosmique
fait partie de la constellation de L'OEIL D'HOROS, mon site personnel d'astrologie

lundi 17 septembre 2012

Lucifer 1930

Lucifer est une divinité romaine considérée comme un ange déchu. Son nom signifie étymologiquement en latin "porteur de lumière" (de lux : lumière, et fero : porter) et l'identifie comme une divinité de connaissance. C'est également le nom de la planète Vénus quand elle est l'étoile du matin (Vesper est celui qu'elle porte en tant qu'étoile du soir). Au Moyen Age, il est assimilé à Satan (l'Adversaire) et au Mal, et devient alors proprement le contraire de ce que son nom signifie : le Prince des Ténèbres !

Le cas de Lucifer étant extrêmement complexe, il nécessite de nombreuses références mythologiques érudites car il fait appel à plusieurs religions et périodes historiques. Il ne sera pas traité en détail dans cette courte note de blog, relative à l'astéroïde portant ce nom.


Dans le livre de l'Apocalypse, Lucifer est l'une des désignations du Christ :
16. Moi, Jésus, j'ai envoyé mon messager pour vous rendre témoignage de ces choses dans les Églises. JE SUIS le rejeton et la postérité de David, l'étoile brillante du matin.
(source : Nouveau Testament, "Apocalypse", XXII, 16)


En ésotérisme, Lucifer est l'un des 4 archanges, avec Michel, Gabriel et Raphaël. Cependant puisque Lucifer a été déchu, à la suite de sa rébellion contre Dieu, il arrive fréquemment que l'on trouve Uriel comme quatrième. Ce chiffre de quatre est loin d'être exhaustif, dans la Cabale et les autres traditions, les archanges peuvent monter jusqu'à une bonne quinzaine.

On peut noter que Rudolf Steiner considérait Lucifer comme l'une des deux "entités adverses" (avec Ahriman). Il voyait Lucifer comme "porteur d'une fausse lumière spirituelle" tandis qu'Ahriman véhiculait un matérialisme mensonger.

Les premiers cahiers théosophiques édités par Héléna Blavatsky portaient le nom de Lucifer, et l'association d'Alice Bailey qui s'appelle aujourd'hui la Lucis Trust s'appelait originellement "Lucifer Publishing Company", toutes deux considérant "Lucifer" comme un principe positif. Elles comprenaient la "chûte" comme une descente dans la matière et un sacrifice consenti par ces anges solaires pour faire en sorte que l'humanité animale originelle puisse acquérir l'intelligence.
L'association de Vénus (la planète) et de Lucifer comme divinité de connaissance reste cohérente avec les enseignements théosophiques ou Vénus est une planète véhiculant le 5e Rayon de connaissance concrète.




Dans cette optique particulière (non catholique où Lucifer est seulement un nom pour le diable) la figure de Lucifer peut être rapprochée de celle de Prométhée. Les deux se présentant comme des challengers venant défier l'autorité divine, pour apporter une connaissance aux hommes permettant de les "élever", les deux finissant dans un monde "inférieur" (infernus), soit pour le régir soit pour y souffrir et méditer.
On pourra noter également avec intérêt que, dans le panthéon suméro-babylonien la déesse hermaphrodite Ishtar-Inanna (également assimilée à la planète Vénus), a connu un épisode célèbre de "descente aux Enfers" dans le royaume de sa soeur dont elle voulait prendre la place.

Pour un rapide tour d'horizon consultez sa page Wikipedia
Voir aussi l'oeuvre de John Milton : le Paradis Perdu (1667)

Astronomie

L'astéroïde 1930 Lucifer a été officiellement révélé le 29 octobre 1964 par l'astronome américaine Elizabeth Roemer depuis l'observatoire de Flagstaff. La Nasa rapporte cependant qu'il aurait déjà été observé en 1954 à une date inconnue. C'est petit un astéroïde de la Ceinture Principale (27 km) qui fait le tour du Soleil en un peu moins de 5 ans (4.93 ans).

Astrologie

Comme l'heure de découverte n'est pas donnée, il pourrait avoir été découvert sur le 28e ou le 29e degré du Bélier (il est en position rétrograde) tandis que le Soleil était en Scorpion.
Liste des aspects :
- trigone de Mars Lion
- quinconce de Vénus Vierge
- sextile de Saturne Verseau


Significations potentielles (glanées ça et là sur le net)

On retrouve chez les personnes qui ont été tentées d'utiliser Lucifer la même dualité que son nom soulève. L'incarnation du mal ou le porteur de lumière (souvent plutôt dans l'idée que l'on passerait dans une optique d'évolution du premier au second).
Certains l'utilisent donc uniquement comme outil pour signifier "le mal" et où l'on en est avec cette notion, concrètement dans notre vie. Elle intéresse beaucoup de personnes marquée par la dimension religieuse ou bien par une mouvance plus spirituelle (notamment karmiste).

A mi-chemin, on reconnait parfois une capacité intellectuelle, ou une "créativité" mal employée (dont on fait un mauvais usage ou un usage pour le mal).

D'autres, capables d'y voir quelque chose de positif, y associent assez naturellement un "esprit de rébellion" (ou une forte tête), ce qui est par exemple très mal perçu lorsqu'en tant que parent vous avez un enfant de ce type avec Lucifer à l'Ascendant, mais du dernier classe si vous vous appelez Luke Skywalker ou Princesse Leia car votre capacité de rébellion (et votre forte tête) servent un objectif de libération de l'oppression.

JL Lehman ne dit rien de bien intéressant astrologiquement parlant, mais fait remarquer que le "porteur" de lumière n'est pas la source de cette lumière.

Philip Sedgewick lui accorde une tonalité mercurienne :
Au positif : s'exprime très bien, ultra communicant. Grande confiance en soi, particulièrement quand il s'agit de l'exprimer verbalement. Intelligent, d'un esprit vif, prompt à s'exprimer en s'appuyant sur l'intuition et l'inspiration. Communique immédiatement ses découvertes, sans considération de l'impact qu'elles pourraient avoir. Courageux, possédant la volonté de faire face aux dangers inhérents à toute découverte ou évolution spirituelle. Conscient de la sécurité de la famille et de la protection des enfants.
Au négatif : roublard et manipulateur (beau-parleur), langue de bois ou art de pratiquer le double langage, détourne les faits (de leur contexte), découvertes mensongères, prend la fuite pour éviter d'affronter les conséquences, se cacher est une stratégie d'évitement ou d'adaptation, imprudent, sans considération pour la sécurité de la famille, égoïste.

Au moment de la rédaction de cet article, Lucifer transite le 3e degré du Sagittaire.


Ephémérides sur True Node : Lucifer

21 commentaires:

  1. Merci Anna,
    Bonne base pour lancer travail introspectif sur sa position à 20°50' carré à l'Horizon et opposé à Mercure dans ma propre carte du ciel
    Je sens comme un "parfum" de roublardise et le courage du fuyard me gagner.
    Que faire d'un Lucifer si... carrément aspecté ? Je continue à envisager une parenté... d'exigence avec La Lune noire/Licorne (la "moyenne" de Luc Bigé). A cause notamment de l'émeraude dont le front de Lucifer était paré, avant qu'elle n'en tombe. Et la corne de la Licorne... sur son front.
    Parures frontales : l'émeraude pour Lucifer, la corne pour la Licorne. Toutes deux donnant accès à une Connaissance... transcendante ?!

    Marie Septembre

    RépondreSupprimer
  2. Tant mieux si cette "base" ne vous déçoit pas trop. Un sujet difficile pour moi que cet astéroïde... pas du tout évident à prendre à bras le corps ou à s'approprier dans la mesure où tout le folklore qui le lie à Satan me parait rétrograde et très ennuyeux, et tout le versant ésotérique toujours nimbé dans des voiles épais qui m'empêchent d'en saisir l'intérêt éventuel.

    Connaissez-vous des informations sur le sens à attribuer à cette émeraude ?
    Chez L. Bigé la moyenne Licorne serait ésotériquement la trace d'un grand idéal de notre Ame, capturé au moment de la première descente en incarnation (de la première chute vers la matière donc). Cet idéal aurait connu maintes avanies et compromis au fil des expériences d'incarnation l'ayant conduit jusqu'à une dénaturation profonde.

    Il y a bien quelque chose de cela dans le Porteur de lumière souvent associé à l'aube qui finit par être le Prince des Ténèbres. Le représentant d'une Lumière-Connaissance qui n'est plus que le Maître des Illusions et le Père des Mensonges...
    Chez Lucifer, la "chûte" semble être une conséquence d'une décision initiale (refuser de s'agenouiller devant l'Homme).
    Avec la Lune Noire la "chûte" est un processus nécessaire. Il faut descendre son épuisette si l'on veut remonter un poisson... Un mal nécessaire et inévitable (dans le sens où l'on entendrait que l'incarnation génère une influence per se que l'Ame doit apprendre à gérer sans se laisser déborder).

    Il n'est pas évident de se faire une opinion dans la mesure où les avis divergent largement sur le type de faute qu'aurait commis Lucifer, et dans la mesure où nous vivons aujourd'hui dans une société globalement athée où le "crime" de s'opposer à Dieu n'a plus le même écho cataclysmique qu'il pouvait avoir au moyen-âge.

    Nous vivons dans une société quelque peu assouplie sur ses absolutismes de Bien, de Mal, de Vérité ou d'Erreur, où comme dirait Obi-wan "beaucoup de vérités auxquelles nous tenons ne sont vraies que d'un certain point de vue".
    Moins que des actes qui seraient bons ou mauvais par essence, nous comprenons bien mieux que cette morale sèche ne saurait être considérée comme une réelle justice sans la connaissance des "circonstances" et des intentions. Bien sûr il s'agit là de justice humaine et peut-être est-elle fatalement confinée à une certaine "relativité" dont serait exempte une justice divine :-D

    Je sais juste que Lucifer aurait péché par excès d'orgueil et rébellion. Mais j'ignore tout des circonstances et des intentions. Sans cette information, je ne saurais dire comment apprécier l'ampleur de la chute, la tragédie que cela représente ou pas, et l'adéquation de la peine infligée, etc..

    Note système pénal reposant sur la présomption d'innocence, je m'abstiens donc de juger faute d'éléments concluants. :-D

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Anna, et Anonyme

    Pas évident de trouver une interprétation de cet astéroide, qui soit exempte de jugement de valeurs, tant l'influence de la pensée judéo chrétienne, reste encore très forte.
    Le terme de "Porteur de Lumière" me plaît, c'est une définition exempte de jugement: on s'en tient au nom simple de l'astéro, sans préjuger de ce qui sera fait plus tard. Cette capacité de rébellion, rapproche en effet l'astéro de Prométhéus, l'emphase étant toujours sur l'élément FEU. L'utilisation du Feu diffère pourtant: Prométhée le partage avec les humains, tandis que Lucifer s'en sert à des fins personnelles.
    Pour se rendre compte de l'impact de Lucifer, il faudrait le questionner dans les thèmes de scientifiques tels que Gallilée, Copernic, Newton, ou Einstein, les artistes qui ont révolutionné la peinture, tels que Picasso, par exemple, ou des écrivains tels que Zola ou Nietzsche... Bref tous ceux qui, par leurs découvertes, leurs pensées, leur art, ont su créer un courant novateur, à contre courant des idées reçues. Ils ont fait scandale en leur temps, mais leurs créations ou leurs actes ont réellement changé la face du monde...et notre façon de le percevoir!

    RépondreSupprimer
  4. Raaarrrrrgh
    Viens de faire une longue réponse/réaction. Qui a été effacée pour cause "d'unknown".
    C'est ça qui me désespère avec le virtuel.
    Merci en tout cas à Anna et As de Caro pour leurs réflexions autour commentaires sur Lucifer.
    Je tâcherai de retrouver le fil de mes pensées... un peu + tard.

    Ah oui, faut que je pense à m'identifier comme "Anonyme" pour ne pas être éjectée comme "Unknown"

    RépondreSupprimer
  5. Oui Marie, même moi ça arrive lorsque je mets trop de temps à rédiger. J'ai donc le réflexe à chaque fois de faire une copie de mon texte dans le presse-papier avant d'essayer de le poster...
    Sinon je suis d'accord avec As, sur l'influence quelque peu écrasante de la pensée judéo-chrétienne. Je mettrais toutefois un bémol sur une différence entre rébellion et innovation (deux concepts qui nous semblent tout à fait reliés à Uranus quoi qu'il en soit). Même l'orgueil luciférien est "dans l'axe" urano-solaire.

    Lucifer a "notoirement perdu". Je songe que c'est même lui, le fameux "dragon" qu'a terrassé St Michel / Mikaël... Il a été écarté, il a perdu son statut de fils prodigue, ses droits (et on oublie qu'il a entrainé avec lui dans son opprobre tous ceux qui du fait de l'organisation hiérarchique et quasi militaire des anges, le "suivaient", et qui sont devenus des démons...

    Galilée a été obligé de renier sa découverte, toutefois l'histoire n'a retenu qu'une chose : il avait raison et les autres se trompaient, ou étaient incapables de se résoudre à la vérité qu'il énonçait...
    De même pour Copernic ou Newton, il faut différencier peut-être : ils ne s'opposaient pas à "Dieu" mais bien à l'autorité de l'Eglise qui se réclamait la seule à disposer de toute vérité (y compris sur des domaines où nous dirions aujourd'hui qu'elle n'était pas compétente). Mais je reconnais assez que le raccourci était vite fait, même à l'époque où les opposants à l'Eglise étaient de facto des opposants de Dieu... (alors que pour moi ça n'a rien à voir).

    Ce que tu dis des peintres et des écrivains est intéressant, si tu les situes comme des "lucifériens", c'est que tu penses alors que Lucifer lui aussi d'une façon a créé un courant novateur et changé la face du monde ? ;-D Je ne suis pas sûre qu'on le voie comme ça.

    Si Lucifer est assimilé à Azazel (oui là ça commence à devenir un peu pointu), il y a alors un "tranfert de technologie", qui va même bien au delà de celui dont on parle pour Prométhée. Car bien que la domestication du feu soit une chose fort importante, il y a chez Azazel un coté vraiment plus technologique, arts et métiers, plus... allez j'ose le dire "civilisateur". Le fait que ce transfert de technologie se soit malencontreusement assorti d'une dégénérescence des moeurs est sans doute responsable de sa mauvaise presse...

    Ce qui me rend le "dossier" si compliqué, c'est que dès qu'il est question du mal finalement ou de Lucifer, on se retrouve très vite avec une kyrielle de noms qu'on "assimile". Lucifer est Satan. Lucifer est Samaël, Lucifer est Azazel, Bélial, Astaroth, etc... et la liste est longue, sans parler de ses épithètes, et divers titres comme "le Prince de ce monde"...

    Pour moi qui suis très axée sur l'individu, et l'identité (Soleil en I), ça me foutrait en rogne qu'on "m'assimile" à quelqu'un d'autre qui me ressemblerait vaguement et qu'on dise que je sois pareille que quelqu'un d'autre, ou qu'on m'attribue des actes (ou des pensées qui ne sont pas les miens) et dont on se servirait en plus pour me critiquer... Parce qu'au fond, on s'en fout de qui je suis, car seule compte la représentation qu'on me fait porter...

    Imaginons que quelqu'un dise que nous trois (qui sommes différentes) nous sommes la même chose parce que nous sommes "dans l'astro" (et que l'astro c'est mal...)... Et qu'on vous attribue à l'une ou à l'autre mes propos, mes actes ou à moi les vôtres.
    Mhh, voilà l'Enfer de Lucifer, il est dilué. S'il a eu trop d'égo, ça a l'air bien fini !
    Mais je digresse là... :-D

    RépondreSupprimer
  6. Hello,

    Si l'on prend l'histoire de Lucifer sans parti pris (sans jugement de Bien ou de Mal) on voit qu'il s'oppose à la plus haute autorité en place, (Dieu, en l'occurence), tout comme Galilée, Copernic et Newton, ont défié les autorités religieuses en place, car ils étaient porteurs d'une connaissance (d'un feu) capable de revolutionner la perception que nous avons du Monde. Mais c'est vrai que ces savants sont peut être plus près du mythe Prométhéen car il n'y a dans leurs travaux, nulle volonté de réellement provoquer, mais simplement la volonté d'apporter la connaissance aux hommes.
    Lucifer apparaît tout de même un tantinet plus provocateur...
    Si nous recherchons quelqu'un qui s'oppose directement à Dieu, alors le cas de Nietzsche est plus pertinent, car celui ci a réellement déclaré "Dieu est mort", en annonçant la mort du Christianisme, et de ses valeurs, et en déclarant l'avènement d'un Nouvel Homme, qui devait lui même se recréer son propre système de valeurs.
    Sinon, je te l'accorde, le dossier est bien embrouillé avec toute la clique des Enfers qui accompagne Lucifer...

    RépondreSupprimer
  7. Concernant Nietzsche, Lucifer se situe à 16 degrés du Scorpion, dans sa maison XII, en résonnance avec son Ascendant, situé dans les derniers degrés du Signe. Il oppose la lune noire en Taureau, en VI.
    Prométhée est en conjonction avec sa part de Fortune à 12 degrés du Capricorne, et trigone Vénus en Vierge en IX.

    RépondreSupprimer
  8. Merci de cette recherche. Très intéressant pour moi de savoir que Nietzche a Lucifer de conjoint à Priape, qui est une sorte de "posture de repli" pour éviter la souffrance de la Lune Noire.

    Mettons une Lune Noire dont les antémémoires parlent d'un service (VI) qui s'exécutait dans un très grand attachement matériel (Taureau) au contraire de spirituel, et qui aurait été révélé au grand jour dans toute son inadéquation.
    Comment Dieu (XII) saurait-il être autre chose que mort (Scorpion) pour éviter qu'on ne s'y attache plus jamais de façon incorrecte ?

    Bon, Nietzche a fort impressionné ses contemporains en affirmant que Dieu était mort (à quoi la blague soutient que Dieu a répondu : "Nietzche aussi"). Peut-on le ranger dans la case des Prométhéens pour autant ? Peut-on soutenir indubitablement par des faits scientifiques (comme les autres personnages susdits) qu'il avait raison a postériori ? Il me semble à moi que pour un Dieu mort, il reste encore énormément de fidèles si on considère les trois religions du Livre.

    Toutefois comme je n'ai pas réussi à lire du Nieztzche dans son entier lors de ma jeunesse, car il s'avérait être un épouvantable misogyne (comment aurais-je pu accorder du crédit à un "philosophe" considérant à priori la femme comme moins qu'un sous-homme incapable de penser), il est vrai que j'ai pu passer à côté de la profondeur du message sur la mort du Christianisme.

    Peut-être a-t-il aidé un grand nombre de personnes qui étaient attachées à une certaine vision rigide de cette religion, de ses limitations et de ses nombreuses erreurs, et à s'en défaire pour repenser les choses à neuf, délivrées de la terreur mortelle de l'excomunication ? :-D Je ne sais. Je ne suis qu'une faible femme qui devrait s'occuper plutôt de son ménage :-P
    S'il y a un astéroïde Nietzche, il est peut être en sale posture chez moi ?

    RépondreSupprimer
  9. Le rapprochement entre Lucifer et Prométhée est convaincant, mais est-ce que Prométhée n'a pas finalement été réhabilité, rejoignant Zeus sur l'Olympe? (j'espère que mon commentaire n'est pas trop hors de propos)

    RépondreSupprimer
  10. Meuh non Yola, pas du tout hors de propos !... Oui Prométhée a, sinon été réhabilité, du moins il a réussi à quitter son lieu de souffrances, et à retrouver un foie en bonne santé.
    D'après ce qu'on m'a dit, c'est que seul un immortel pouvait venir prendre la place d'un autre immortel au Tartare. Et disons qu'il n'y avait pas foule pour se porter candidat... On ne va pas se cacher que ce n'est pas un lieu sympa.

    On notera que cette dimension "une mort pour une mort" est également présente dans l'aventure d'Inanna /Ishtar, qui ne pouvait quitter le royaume des enfers de sa soeur Ereshkigal, si son époux Dumuzi ne prenait pas sa place... Il semble que ce soit une règle d'or antique des royaumes souterrains... et qu'on ne les quitte pas si facilement. L'histoire de Dumuzi a aussi de nombreuses frontières communes avec celle de Perséphone : Dumuzi échangeait son séjour aux enfers avec sa soeur pendant 6 mois de l'année...

    Pour en revenir à Lucifer et Prométhée, peut-être que Zeus aimait tout de même bien son insubordonné cousin qui se serait bien vu calife à la place du calife. Lucifer est sans doute toujours là où il a été condamné.

    RépondreSupprimer
  11. Hello

    Magnétique ce Lucifer... et puis son nom adossé à 1930.. ça dépote.

    Bien vu As de Caro d'avoir trouvé l'exemple de Nietzsche... j'ai cherché moi aussi en m'aidant du billet qui donne tout pour imaginer les pistes, et je ne trouvais rien. snif

    Et puis son numéro en forme de date clef m'a finalement tenté, je vous laisse découvrir le Lucifer (placé à 14 ° 30' Sagittaire) sur le thème d'Al Capone...

    Bon, smile, je ne voudrais pas limiter Lucifer à la Mafia... je cherche encore...

    RépondreSupprimer
  12. Et, il donnerait rien dans le thème de George Lucas ?? (14 mai 1944, 05h40, Modesto CA). Faites voir... 19°43 Poissons. Euh non pas terrible... Mauvaise pioche. Juste un quinconce à Jupiter (et un carré à Cérès Cancer en maison III).

    En fait je cherchais si la thématique du père déchu, existait (rapport à Starwars) :-D Et aussi quelque chose en rapport avec l'écriture. Anakin, déchu, Palpatine, déchu. Il y a chez les Jedi et les Sith quelque chose du même ordre que la différence entre les bons anges et les mauvais démons. Ils sont tout pareils, ont les mêmes pouvoirs mais... comment dire ?...

    RépondreSupprimer
  13. Anna,
    2 anecdotes à propos de Lucifer.
    - Je connais un jeune homme qui supprimait toutes les ampoules électriques dans la maison de ses parents en leur absence. Quand il a réhabilité une grange avec le projet d'y habiter, il n'a prévu aucune fenêtre. Il a Jupiter conjoint Saturne...
    - Une femme qui a commis des malversations envers moi a son Lucifer sur mon AS.
    Jacline

    RépondreSupprimer
  14. Il a Lucifer conjoint Saturne bien sûr...

    RépondreSupprimer
  15. In La dérision ou la joie, Denis Vasse
    "il est permis de considérer le mutisme comme le point central de la jouissance. Quand il est conjugué avec l'éclair triomphant de regard,cette bouche qui ne dit rien, surmontée d''un regard qui a tout perçu et qui sait tout... suffit à donner le frisson dans le dos. C'est Lucifer. Sous prétexte de lumière et de savoir, il annule le désir. Tous les pervers, hommes et femmes, savent ça très bien. Et ils en jouent."

    RépondreSupprimer
  16. Bonjour Anna
    J'ai rajouté le lien de ton article dans celui que j'ai publier sur Lucifer
    http://lunesoleil23.wordpress.com/2013/11/06/lucifer-lange-dechu-le-symbole-de-porteur-de-lumiere/
    Bonne découverte ;)

    RépondreSupprimer
  17. Merci LuneSoleil. Ce n'est pas que je l'aime particulièrement mais sa position, sur un degré important, complète des figures majeures de mon thème.

    Par rapport au fait d'en avoir une image purement négative, je pense que son trigone à Vénus ne m'aide pas à charger son dossier. Et j'ai souvent pensé qu'il était bon de savoir "annuler le désir" quoi qu'il y ait à cette pensée des raisons précises et fort compréhensibles lorsqu'elles sont exprimées sans détour :-D

    Dans le duel d'incompréhension que se livrent ma Vénus et Pluton, il y a 2 témoins également ennemis : un Mars sarcastique et prudent, tout en retenue, et Lucifer qui contamine le domaine émotionnel par... une certaine façon de présenter la vérité. Car ce serait trop simple s'il se contentait de mentir purement et simplement. Les gros mensonges frontaux, je pense que cela ne convient pas une position en Cancer. Le crabe avance en biais...
    Il lui suffit de dire des vérités à contre-temps... Beaucoup de sentiments peuvent devenir un véritable enfer s'ils sont tus quand ils devraient être dits, ou s'ils sont dits alors qu'ils devraient être tus. S'ils sont exprimés quand le moment est malvenu : trop tôt ou trop tard... J'ai un sextile à Saturne. Le sens du timing joue certainement. :-D

    RépondreSupprimer
  18. Merci Anna, si tu as pris connaissance de mon article auquel j'avais cité la citation de Rudolf Steiner qui a fait écho chez moi pour poursuivre mes recherches au regard de sa carte du ciel, pour trouver que chez lui Lucifer l’astéroïde était en conjonction a sa Lune noire moyenne. Chez moi l’astéroïde est en conjonction à Pluton et la Lune noire corrigé, etla Lune noire moyenne en conjonction à Uranus.
    Dans mon expérience psychique Lucifer était associé au mal jusqu'au moment je prépare mon article sur l’astéroïde Lucifer
    As-tu regardé la vidéo de Julie Morin ? , c'est a partie de la moitié de la vidéo de la première partie que ça devient vraiment intéressant de l'écouter dans son expérience. Au début elle énumère de nombreux livres qui lui ont servit dans ces recherches sur Lucifer.
    J'ai trouvé aborder l’astéroïde Lucifer avait ce quelque chose de Scorpion pour ceux qui ne connaissent pas vraiment l vrai visage de Lucifer et non celui qu'il devrait être ...
    J'ai trouvé cet astéroïde par hasard et seulement après j'ai fait une recherche sur le Gravier Cosmique.
    Je te souhaite un excellent Weekend

    RépondreSupprimer
  19. Non LuneSoleil, je n'ai pas encore vu la vidéo. J'essaierai ce WE.
    Par contre, pour moi ça fait longtemps que j'ai pris mes distances avec les affirmations religieuses (Jupiter rétrograde). J'ai par ailleurs toujours eu une sorte d'intérêt bienveillant envers ceux qui sont qualifiés de parias, renégats, rebelles, hérétiques, sorcières... J'ai pitié des bouc-émissaires.
    Le Gravier est plein de ces astéroïdes qui rendent hommage aux têtes de bois : Pandore, Prométhée, Lilith, Lucifer.
    Mais je conçois que tout le monde n'aime pas forcément vivre dans un monde complexe et nuancé, et qu'il est plus simple que le bien et le mal soient nettement séparés, nettement désignés et identifiés avec de belles étiquettes visibles de loin, et martelées souvent, que les méchants soient juste des méchants et que les bons soient justes bons. :-D ça doit être reposant de vivre là...

    RépondreSupprimer
  20. Sous Mercure rétro en conjonction Saturne/Nœud nord je trouve que mes découvertes me renvois à des émotions profondes surtout avec Lucifer.
    Que penses-tu Anna de cette rencontre de Lucifer et Uranus en Janvier 2014 ?, merci

    RépondreSupprimer
  21. J'imagine qu'elle pourrait être très libératrice pour toi quoi que peut être un peu brusque. Lucifer et Uranus c'est : un porteur de lumière habitué des recoins sombres de nous-mêmes + un éveilleur, un bouleverseur et un retourneur de conscience ! Deux planètes qui peuvent faire faire si on les reçoit de plein fouet un pas de géant sur notre propre chemin. Le Mal ce peut être aussi hors de toute morale "ce qui nous fait du mal", nos émotions enkystées depuis on ne sait combien de temps que nous trainons comme des boulets. Je me dis que c'est peut être un peu "violent" comme binôme mais j'ai l'impression que c'est une opportunité pour accomplir un gros "saut quantique", parfois, il faut ce qu'il faut pour parvenir à ébranler des structures figées. Je pense que ça pourrait être positif mais peut-être pas très agréable, sauf si tu te trouves dans une période où une part de toi a très envie de ce changement.

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...