Bienvenue aux petits poucets

Ce blog propose de courts billets en rapport avec l'astrologie des astéroïdes.
Son objectif est de les faire découvrir, ensuite de faire circuler l'information disponible, et de renvoyer vers des liens ou des publications qui en parlent...

Le Gravier Cosmique
fait partie de la constellation de L'OEIL D'HOROS, mon site personnel d'astrologie

jeudi 23 septembre 2010

L'épineux problème des doublons

Pour ceux qui ne vont pas régulièrement sur le site (hontatoi, lecteur non assidu ! qui te contentes de surveiller le flux RSS de ce blog), la bonne surprise du jour, c'est que pas moins de 3 numéros sont sortis depuis celui des chevaliers de la Table Ronde... Eh oui... :-D A commencer par :

Bulletin n°54 : Une déesse... et trois astéroïdes !


Le Bulletin n°54
se fait fort de lancer un pavé dans la... soupe (aux cailloux) : il y a des astéroïdes. :-D Non je rigole. Ce Bulletin-là devrait être situé au début de toute la liste... Ah bah tiens, il l'est, bien rangé dans la page des Bulletins de 2004.
Et pourtant, lorsqu'on a compris comment accéder à des listes d'astéroïdes et qu'on est assez fou pour les éplucher, on réalise vite qu'il va y avoir comme un souci avec certains :

Les astéroïdes qui doublonnent les planètes
Oh trouble troublant : il existe un astéroïde Hermès, un astéroïde Aphrodite, un astéroïde Zeus, un astéroïde Poséidon.
Lorsqu'on se préoccupe de la signification des planètes, il y a forcément un petit moment où l'on est un peu obligé de faire de la mythologie, et on se rend compte que les noms des planètes ont beau être romains, ils dérivent tous de la culture grecque...
Alors que faire de ces petits astéroïdes au nom "légitime" qui viennent challenger les grosses planètes en faisant référence à ce qui est leur véritable essence (l'origine grecque) ? Faut-il les différencier ? Comment le faire le cas échéant ? Pourquoi ?...

Les astéroïdes qui se doublonnent entre eux
Non content de se retrouver avec des challengers pour "les grosses" (c'est affectueux), il y a aussi des astéroïdes qui se défient entre eux ! On repère par exemple pas moins de :
  • 3 Athéna : Pallas, Athene et Minerva !
  • 2 Perséphone : PerséphoneProserpina*
  • 2 épouses du roi des dieux : Héra et Junon
  • 2 "Déméter" avec : Déméter et Cérès
et chez les gars c'est le même bazar :
  • 3 "Cupidon" avec Éros, Amor et Cupidon (voir le Bulletin 56)
  • 2 forgerons divins : Hephaïstos et Vulcano

Les astéroïdes faisant référence à d'autres panthéons (non gréco-romain) et qui doublonnent soit des planètes soit des astéroïdes, soit autre chose
...
Par exemple dans les filles un peu connues, on se retrouve avec :
  • une Cybèle pour concurrencer Rhéa...
  • une Hathor (égypte) et une Astarté (mésopotamie) qui ont, peu ou prou, les mêmes significations qu'Aphrodite et Vénus puisque l'on fait référence au même archétype...
  • un Kama qui viendrait s'ajouter aux déjà 3 cupidons... Qui c'est celui-là ? Mais si vous le connaissez... il est célèbre pour ses "sutras", ouiiii... le dieu de l'amour indien avec un arc qui balance des fleurs de lotus, mais siii... probablement pour ouvrir le chakra du coeur qui est aussi appelé lotus... la nature est bien faite ! ;-)
et j'en passe...
Ah oui. Moins on en connait, plus il est facile d'avoir des certitudes...

Bon je sens que vous êtes déjà sur les rotules du cerveau... Alors comment on fait pour s'en sortir ? Mes chers petits Thésées, suivez le fil d'Ariane. On ne s'en sort justement pas en pensant que les dieux sont identiques, mais plutôt qu'ils ont de légères différences.
Et oui, depuis le temps qu'on vous le dit : les astéros sont ennemis des simplifications réductrices et des algorithmes de compression qui bousillent les nuances en mettant les trucs "presque pareils" dans le même panier...

Donc si vous aviez l'un de ces astéroïdes "challengers" bien placés dans votre thème, votre mission serait de découvrir : 1- la signification globale qui réunit tous les panthéons ; 2- le particularisme local et spécial propre à la culture qui a fait émerger la divinité.
Si vous aviez 2 ou 3 de ces astéroïdes bien placés : raison de plus pour entamer une étude approfondie vous pourriez apprendre quelque chose d'intéressant sur l'une de vos facettes intérieures...

* nota : l'astéroïde 504 Cora qui ressemble à "Coré" fait référence à une belle-fille du Viracocha inca (si l'on en croit Wikipedia). Depuis 2003 nous avons également une petite lune de Jupiter (la 66e) qui porte le nom de Coré (elle est la fille de Zeus).

>> Pour télécharger le Bulletin n°54

2 commentaires:

  1. Signalons ici la recherche de Tsilikat sur Cérès et Déméter. Lien Billet Cosmicaravan :
    http://tinyurl.com/87hp48d

    RépondreSupprimer
  2. En faisant des recherches sur 504 Cora, j'ai découvert qu'il faisait référence à une déesse du panthéon inca et non à la Coré grecque. J'ai corrigé l'article en ce sens. Ce qui laisse tout de même pour les objets astronomiques une Perséphone, une Proserpine (dans la Grande Ceinture) et une lune de Jupiter...
    S'il devait y avoir une planète telle qu'elle a longtemps été espérée en vain, elle pourrait être dans la ceinture de Kuiper.

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...